Comment la technologie change la dentisterie – américaine scientifique

Vous vous réveillez au milieu de la nuit: cette dent qui a été un peu sensible palpite ces derniers temps. Au matin, vous vous rendez compte que vous avez un vrai problème. Alors vous avez la tête dans la salle de bain, branchez votre brosse à dents à puce dans votre smartphone et quand vous mettez le pinceau dans la bouche, il scanne vos dents. Les images télécharger automatiquement vers le Cloud 10 pour le code icd traumatisme dentaire. Ils sont analysés par l’intelligence artificielle, qui trouve une cavité dans votre dent douloureuse et une fissure dans une autre molaire. Les analyses et les analyses préliminaires sont transmises à votre dentiste, qui vous textes à prendre rendez-vous.

Plus tard ce jour-là, dans le bureau, le dentiste enlève la carie qui gravé une cavité dans la dent avec un laser. Il rend la procédure indolore: il n’y a pas besoin d’org novocaïne de dentaltraumaguide. Une grande partie de la dent fêlée est enlevée et il faudra une couronne. Ensuite, un technicien de bureau fait une échographie 3-D des deux problèmes dents rayons X, comme les fraises dentaires, sont devenus une chose du passé et transmet les scans à deux dispositifs distincts.

On mélange instantanément une restauration « biologiquement actif » pour remplir la cavité, mais ce n’est pas le vieux temps de mercure d’argent ou d’acrylique blanc. Il utilise des cellules souches pour reconstruire le tissu dentinaire-osseux qui se trouve sous l’émail blanc de la dent forme dentaire 2813. Une deuxième machine, une imprimante 3-D, fabrique un plafond pour l’autre dent pendant que vous attendez que votre dentiste apparaît juste sans la nécessité d’ajustements parce que la production est devenue si précise. Ces procédures qui exigeaient plusieurs visites sont terminées en un peu plus d’une heure.

Sound comme une scène de Star Trek? Il est en fait un coup d’oeil dans l’avenir de la dentisterie, dit Larry Emmott, un dentiste et expert en technologie dentaire. « Une grande partie de cela, je pense, est possible dans la vie des dentistes pratiquant aujourd’hui. »

La révolution numérique qui transforme tous les aspects de notre monde est aussi un impact sur la dentisterie et la médecine dans une multitude de façons, de tenue des dossiers électroniques et l’analyse des données à de nouveaux outils de diagnostic, méthodes et de prévention de nouvelles options de traitement révolutionnaire. « L’avenir est grand ouvert », dit-Emmott.

Les experts disent que l’innovation technologique en fin de compte améliorer et d’élargir l’accès aux soins dentaires, ce qui permet des soins le jour même qui se traduit par moins de visites de prise de bureau un sourire sain plus abordable.

Comme plus d’informations numériques de haute qualité est disponible pour les chercheurs, les possibilités de diagnostic et de traitement plus précis ne cesse de croître seulement. Données, y compris votre âge, les antécédents de santé médicaux et dentaires, ainsi que votre génome, seront, par exemple, permettre aux professionnels dentaires afin de déterminer votre susceptibilité à divers types de maladies bucco-dentaires. Dans un avenir proche, les médecins et les dentistes traitement de plus en plus sur mesure à votre génétique personnelle, de faire des choix qui reflète ce qui a prouvé plus efficace pour votre génome et votre physiologie particulière dentiste dentaire. Ou ils peuvent même décider comment mieux vous traiter sur la base des bactéries spécifiques qui est à l’origine de votre problème.

Une partie importante de cette révolution est le développement continu des outils de diagnostic qui sont en mesure d’analyser notre condition physique avec une précision toujours plus grande. Cela inclut l’imagerie numérique de pointe, comme un système disponible actuellement appelé les îles Canaries. Au cours d’un balayage de trois secondes, un dispositif de brosse à dents grandeur électrique émet des impulsions de lumière laser rouge; il peut détecter les fissures et les caries qui sont trop petites pour apparaître sur une radiographie. Un autre dispositif, le « S-Ray, » cartes les dents et les ultrasons des gencives en 3-D pour trouver des cavités et des maladies. Après approbation de l’U.S formule dentaire. Food and Drug Administration, les experts pensent s rayons peuvent être moins chers que les rayons X. De plus, aucun des deux systèmes exposent les patients à des rayonnements nocifs.

Les lasers sont maintenant utilisés dans le diagnostic et le traitement. Les dentistes utilisent des lasers « tissus mous » pour la chirurgie mineure gomme, mais sur la route, ils peuvent remettre ces procédures sur les ordinateurs. « Lasers tissus durs » pourraient remplacer pleurnicher fraises dentaires à grande vitesse, en supprimant la carie dentaire à l’aide de minuscules miroirs à commande numérique. Cependant, le prix élevé de ces appareils devra descendre avant qu’ils ne soient largement utilisés.

De nouvelles percées créent « » pour remplir biomatériaux cavités frais dentaires au Canada. Par exemple, un projet commun entre Harvard et l’Université de Nottingham a créé un biomatériau synthétique qui pourrait essentiellement permettre une cavité de se guérir, un développement avec le potentiel de réduire considérablement la détérioration des dents qui conduit à coûteux, des canaux radiculaires douloureux.

La détection précoce du cancer de la sixième orale forme de cancer la plus mortelle, est désormais possible. Le dispositif « VELscope » utilise des lumières bleues CSI-style pour détecter les changements de tissus qui ne peuvent pas être vus à l’oeil nu, mettant en évidence les problèmes potentiels qui peuvent faire appel à une biopsie.

Une vision plus futuriste pourrait inclure nanorobots. Certaines de ces machines microscopiques pourraient restaurer ou redresser les dents, fournir une anesthésie pendant la chirurgie orale, le diagnostic du diabète et d’autres maladies, ou le traitement du cancer par voie orale. D’autres peuvent lutter contre les bactéries avec des produits comme un « dentifrice agréable à porter » en nanotubes de carbone antimicrobiens. Mais la recherche en nanotechnologie est complexe, et ces développements se situent loin dans l’avenir, comme des essais cliniques humains seraient nécessaires pour déterminer l’efficacité et la sécurité.

Même avec ces progrès, les dents doivent parfois être remplacés par un bouchon, une couronne ou un pont forme dentaire. La technologie actuelle utilise la conception assistée par ordinateur / fabrication assistée par ordinateur (CAO / FAO) à l’usine une dent d’une analyse 3-D. l’impression 3D est la phase suivante, avec une frénésie de la recherche pour atteindre pour ce Saint Graal. Certains, comme un groupe à l’Université de Groningen aux Pays-Bas, travaillent avec des recettes qui pourraient ajouter des produits chimiques de la carie dentaire lutte contre 3-D dents imprimées.

D’autres types de « bioprinting » sont également à l’horizon henry Schein Royaume-Uni. Une équipe de l’Université Wake Forest en Caroline du Nord a imprimé parties du corps humain à partir d’un mélange de cellules vivantes et du gel qui est déposés en couches pour construire la vie des tissus humains. Ils avec succès « construit » et une machoire alors que l’utilisation chez les patients est limitée à court, une telle innovation pourrait profiter à ceux qui développent des cancers de la bouche.

Partout dans le monde en Australie, parodontiste Saso Ivanovski de l’Université Griffith dans le Queensland a conçu pour remplacer les os de la mâchoire et l’érosion du tissu gomme à partir des propres cellules d’un patient. Jusqu’à présent, les chirurgiens-dentistes ont dû enlever les os et les tissus de la hanche ou du crâne pour les procédures de restauration. essais pré-cliniques commenceront en 2017.

Une foule d’innovations en matière de soins dentaires se concentrent sur la prévention. Par exemple, les fabricants conçoivent maintenant des brosses à dents avec toutes sortes de gadgets: appareils photo et de la technologie de suivi de l’emplacement que vous montrer les parties de la bouche où vous n’êtes pas assez brossage; une minuterie qui garde la trace de combien de temps vous brossez et se synchronise avec les applications qui vous divertir pendant les deux minutes que vous êtes censé brosser; et des capteurs de pression qui mettent en garde si vous vous brossez trop dur. D’autres innovateurs tentent de créer des capteurs capables de détecter diverses maladies de la salive ou de tissus bouche, pourrait surveiller le rythme cardiaque, détecter les niveaux-ou d’alcool dans le sang sens mauvaise haleine.

Un embout buccal équipé d’un capteur de pH peut détecter la salive un facteur de risque acide pour la carie dentaire et la maladie des gencives sans avoir à envoyer un échantillon au laboratoire et attendre les résultats ou payer des frais coûteux traumatisme dentaire Royaume-Uni. essai de produits chimiques dans votre respiration pourrait diagnostiquer le diabète possible, ce qui est non seulement une maladie grave en soi, mais exacerbe aussi la maladie des gencives.

Certaines avancées permettront la numérisation initiale à faire à la maison ou dans une clinique de santé communautaire avec un smartphone. Ces technologies de démocratiser les soins dentaires, ce qui permet un diagnostic rapide des problèmes de base pour les personnes partout, même ceux qui vivent dans des régions éloignées ou dans des endroits où il y a peu de dentistes. En fin de compte, une personne vivant dans un pays en développement pourraient télécharger leurs informations et obtenir la même analyse initiale en tant que New-Yorkais qui voit un haut de gamme de dentiste Madison Avenue.

Avec l’avènement de ces techno-innovations, l’imagerie de base et d’autres diagnostics ne doivent être effectués par des professionnels hautement qualifiés. Bientôt, les technologues deviendront partie intégrante d’un cabinet dentaire et les dentistes se concentreront sur les procédures complexes, difficiles qui nécessitent leur expertise. Cela devrait en fin de compte des coûts inférieurs.

L’avenir de la dentisterie est très différente de la pratique d’aujourd’hui: aucun exercice, aucune injection, un accès plus facile et plus court temps de traitement. Dans l’ensemble, il y aura davantage l’accent sur la prévention qui se traduit par moins de caries et moins la maladie parodontale traumatologique dentaire. Les prédictions: la dentisterie sera de plus en plus de fournir beaux sourires, blanc, en bonne santé.