OncoMed annonce troisième trimestre 2017 des résultats financiers et Faits marquants – TheStreet

REDWOOD CITY, Californie, le 2 novembre 2017 (GLOBE NEWSWIRE) – OncoMed Pharmaceuticals, Inc.. (NASDAQ: OMED), une société biopharmaceutique spécialisée dans la mise sur la découverte et le développement de nouveaux traitements anti-cancer, a annoncé aujourd’hui troisième trimestre financier résultats. Au 30 Septembre 2017, la trésorerie, les équivalents de trésorerie et les placements à court terme se sont élevés à 113,6 millions $.

"OncoMed reste engagée à développer de nouveaux traitements anticancéreux pour améliorer la vie des patients. Avec quatre programmes cliniques progressent, y compris l’étude nouvellement lancée de phase 1a de GITRL-Fc (OMP-336B11), OncoMed est bien placé pour offrir de la valeur pour les patients et nos actionnaires," a commenté Sunil Patel, vice-président exécutif et chef des finances. "Nous attendons avec impatience les mises à jour cliniques à venir de nos navicixizumab, rosmantuzumab et anti-Tigit en 2018."

• En Septembre, OncoMed dosé le premier patient dans une étude unique agent de phase 1a de son GITRL-Fc en propriété exclusive chez les patients atteints de tumeurs solides au stade avancé ou métastatique images cancer de la peau basocellulaire. GITRL-Fc est une protéine de fusion avec un ligand trimère entièrement humain lié Fc et est conçu pour activer le co-stimulatrices récepteur GITR (récepteur de facteur de nécrose tumorale induite par les glucocorticoïdes) pour améliorer les réponses immunitaires à modulation de lymphocytes T. L’étude de phase 1a est conçue pour évaluer l’innocuité et la tolérabilité des doses croissantes.

• OncoMed maintenant des plans pour lancer la partie de phase 1b de son essai clinique anti-Tigit pour étudier en combinaison anti-Tigit anti-PD1 dans la première moitié de 2018. La partie de phase 1b du procès anti-Tigit sera conçu pour évaluer la sécurité et la tolérance de doses croissantes du traitement combiné.

• OncoMed continue inscription à l’étude mono-agent de 1a phase anti-Tigit chez les patients présentant des tumeurs solides avancées ou métastatiques cancer invasif de la peau de carcinome épidermoïde. L’étude de phase 1a est conçue pour évaluer l’innocuité et la tolérabilité des doses croissantes, et les données provisoires de cet essai devraient être déclarés en fin d’année 2018.

• L’inscription se poursuit dans deux études de phase 1b multicentrique, ouverte, sans études d’escalade de dose et l’expansion des anticorps bispécifique anti-DLL4 / VEGF de OncoMed en association avec des chimiothérapies standard de soins: un chez les patients atteints d’un cancer de l’ovaire résistant au platine qui ont pas plus de deux traitements antérieurs ou bevacizumab avant et une seconde chez les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique 2 e ligne.

• La phase 1a / b multicentrique, en ouvert, augmentation de la dose et l’étude de l’expansion de l’anticorps anti-Rspo3 de OncoMed chez les patients présentant des tumeurs solides avancées (Phase 1a) et chez les patients atteints colorectal métastatique précédemment traités ou le cancer gastrique (Phase 1b; en association avec FOLFIRI) continue le cancer du poumon à cellules squameuses. Comme annoncé précédemment, l’inscription à l’étude a récemment été limitée aux patients qui abritent une fusion de gènes Rspo3.

• Les données ont été présentées à l’AACR-NCI-EORTC Conférence internationale 2017 sur la signature des cibles moléculaires et traitements du cancer démontrant que le sein 6 gène du cancer significativement corrélé avec les résultats de PFS et OS dans achevé le procès de phase 1b de OncoMed chez 40 patients avec des évaluations de la tumeur de base.

Trésorerie, équivalents de trésorerie et les placements à court terme se sont élevés à 113,6 millions $ au 30 Septembre, 2017, par rapport à 184,6 millions $ au 31 Décembre, ici 2016.

Le chiffre d’affaires de 5,1 millions $ pour le troisième trimestre de 2017, soit une baisse de 0,8 million $, comparativement à 5,9 M $ pour la même période en 2016. La diminution des revenus est principalement attribuable à la baisse des revenus reconnus du remboursement des frais de recherche et de développement pour les services rendus dans le troisième trimestre de 2017.

Recherche et développement (R&D) les dépenses ont été de 12,2 millions $ pour le troisième trimestre 2017, soit une baisse de 15,2 millions $, comparativement à 27,4 millions $ pour la même période en 2016. Cette diminution est principalement attribuable à la baisse des coûts de recherche et de développement externes attribuables à la diminution de l’essai clinique de phase 2 coûts des programmes de demcizumab et tarextumab en raison de notre arrêt du dosage de tous les patients de ces programmes, et une diminution des coûts du programme interne en raison de l’effectif réduit en raison des mesures de restructuration mises en œuvre en Avril 2017.

Généraux et administratifs (G&A) les dépenses ont été de 3,9 millions $ pour le troisième trimestre de 2017, soit une baisse de 0,6 million $, comparativement à 4,5 millions $ pour la même période en 2016 bouche de carcinome épidermoïde. Cette diminution est principalement attribuable à une diminution des charges de personnel, y compris les charges de rémunération à base d’actions, en raison d’une diminution des effectifs à la suite des mesures de restructuration mises en œuvre en Avril 2017.

La perte nette du troisième trimestre de 2017 était de 10,7 millions $ (0,28 $ par action), comparativement à 25,9 millions $ (0,77 $ par action) pour la même période de 2016. La variation de la perte nette du trimestre correspondant de l’exercice précédent est attribuable à la baisse R&D et G&A frais.

OncoMed prévoit l’utilisation de trésorerie 2017 année sera d’environ 90 millions $. Sur la base du plan actuel, OncoMed prévoit que son solde actuel de trésorerie est suffisant pour financer les activités de développement de pipelines et de l’entreprise au troisième trimestre de 2019, avant d’envisager les étapes d’opt-in potentiels.

OncoMed Président-directeur général, Paul Hastings, en congé de maladie: M. Hastings continue un congé pour convenance personnelle pour des raisons médicales. Comme annoncé précédemment, M. carcinome rénal radiologie. Hastings continuera à être le chef de la direction et président du conseil d’administration au cours de son congé. dans M. étapes de carcinome à cellules squameuses. l’absence de Hastings, OncoMed est dirigé par le Bureau du Président composé du vice-président exécutif, Recherche et Développement, John Lewicki, et vice-président exécutif et chef des finances, Sunil Patel. En outre, le conseil d’OncoMed d’administration a nommé un comité spécial du conseil d’administration, composé de Jack Lasersohn, administrateur principal du conseil d’administration, Perry Karsen, Deepa Pakianathan et Rick Winningham, travailler en étroite collaboration avec le Dr Le pronostic du carcinome basocellulaire. Lewicki et M. Patel pendant le congé médical de M. Hastings.

la gestion OncoMed organisera une conférence téléphonique aujourd’hui à partir de 16h30 ET / 13h30 PT de troisième trimestre 2017 des résultats financiers et des mises à jour d’entreprise.

Les analystes et les investisseurs peuvent participer à la conférence téléphonique en composant le 1 (855) -859 à 2056 (domestique) et 1 (484) 756-4194 (international) en utilisant l’ID de conférence # 4699289 photos de carcinome épidermoïde. La webdiffusion de la conférence téléphonique sera diffusée en direct sur la section Relations avec les investisseurs du site OncoMed, http://www.oncomed.com.

Une rediffusion audio de la conférence téléphonique est accessible en composant le 1 (855) 859-2056 (national) ou 1 (404) 537-3406 (international) en utilisant le numéro d’identifiant indiqué ci-dessus le carcinome à cellule unique. La diffusion Web de la conférence téléphonique sera rediffusée sur le site Web OncoMed.

A propos OncoMed Pharmaceuticals PharmaceuticalsOncoMed est une société biopharmaceutique de stade clinique axée sur la découverte et le développement de nouveaux traitements anticancéreux. OncoMed a découvert en interne un large pipeline de médicaments expérimentaux destinés à répondre à la biologie fondamentale moteur de la croissance du cancer, la résistance, la récurrence et les métastases. Navicixizumab (anti-DLL4 / VEGF bispécifique, OMP-305B83), rosmantuzumab (anti-Rspo3, OMP-131R10) et anti-Tigit (OMP-313M32) font partie de l’alliance stratégique avec OncoMed Celgene Corporation. OncoMed développe indépendamment GITRL-Fc (OMP-336B11), tout en continuant à poursuivre de nouvelles recherches de découverte de médicaments carcinome non à petites cellules. OncoMed évalue également les opportunités potentielles de partenariat pour vantictumab (anti-FZD, OMP-18R5) et ipafricept (FZD8-Fc, OMP-54F28). Pour plus d’informations sur OncoMed Pharmaceuticals, s’il vous plaît voir www.oncomed.com.

Dans la mesure où les déclarations contenues dans le présent communiqué de presse ne sont pas des descriptions de faits historiques concernant OncoMed Pharmaceuticals, ils sont des énoncés prospectifs qui reflètent les croyances et les attentes actuelles de la direction en vertu des dispositions exonératoires de la Loi Private Securities Litigation Reform de 1995 , y compris, sans s’y limiter, les intentions et les attentes de OncoMed en ce qui concerne la période de temps au cours de laquelle l’argent sera disponible pour financer le développement du pipeline et les activités de OncoMed; La consommation de trésorerie d’exploitation de OncoMed pour 2017; les possibilités de partenariat pour les programmes de vantictumab de OncoMed et ipafricept; le moment de la disponibilité des données cliniques ou d’autres mises à jour cliniques de programmes de OncoMed; la capacité de OncoMed pour faire avancer ses programmes cliniques; le potentiel de OncoMed pour offrir de la valeur pour les patients et les actionnaires; le potentiel des candidats thérapeutiques OncoMed pour améliorer la vie des patients atteints de cancer; et les plans de OncoMed pour la phase 1b pour son programme anti-Tigit. Ces énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes importants qui pourraient faire en sorte que les programmes de développement clinique OncoMed, les résultats futurs, les performances ou les réalisations diffèrent considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus par les énoncés prospectifs. De tels risques et incertitudes comprennent, entre autres, les incertitudes inhérentes au processus de développement préclinique et clinique; la dépendance de OncoMed sur son partenaire de collaboration Celgene pour le financement de ses programmes de partenariat; la capacité de OncoMed de lever des capitaux supplémentaires pour soutenir le développement de ses programmes sans partenaire; la dépendance à l’égard de OncoMed à des tiers pour mener certaines études précliniques et tous ses essais cliniques; la dépendance à l’égard de OncoMed sur les organisations de fabrication de contrats tiers source unique pour fabriquer et fournir ses produits candidats; et la dépendance de OncoMed sur ses principaux dirigeants. OncoMed décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs. Pour une description plus détaillée des risques et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de ceux exprimés dans ces déclarations prospectives, ainsi que les risques liés aux activités de OncoMed en général, voir le rapport annuel de OncoMed sur formulaire 10-K déposé auprès des États-Unis Securities and Exchange Commission (SEC) le 9 Mars, 2017, Rapport trimestriel OncoMed sur formulaire 10-Q déposés auprès de la SEC le 2 Novembre 2017 et d’autres rapports actuels et périodiques de OncoMed déposés auprès de la SEC.