Termes dentaires Glossaire dentaire

Air Abrasion – minuscules particules d’oxyde d’aluminium décapées dans un courant d’eau à la dent pour enlever les débris pourris et de l’émail en ruine de cavités

Autoclave – Un dispositif qui comprend une chambre où sont placés les instruments et la vapeur sous pression est injecté, afin de compléter la stérilisation

Fil dentaire – Un morceau ciré ou non ciré de fil de nylon qui est inséré entre les dents et déplacé dans un compteur / décompteur mode pour l’élimination de la plaque ou d’autres dépôts alimentaires

Implant dentaire – Généralement, un cylindre de titane chirurgicalement placé dans l’os de la mâchoire supérieure ou inférieure pour fournir un soutien pour une restauration ou appareil dentaire

Endodontie – La branche de la médecine dentaire avec le traitement de la pulpe dentaire ou le nerf de la dent. La procédure la plus courante est un canal radiculaire

Gluma – gluma est une chimie de désensibilisation pour traiter et prévenir l’hypersensibilité dentinaire. breveté Gluma (Heraeus Kulzer) de glutaraldéhyde / HEMA (méthacrylate de 2-hydroxyéthyle) actes de formule dans secondes pour sceller les canalicules dentinaires, ce qui empêche le déplacement du fluide reconnue comme la cause principale de l’hypersensibilité localisée. Gluma inhibe également la croissance des bactéries, qui sont également indiquée comme cause de la sensibilité CIGNA dentaire au Royaume-Uni. formule brevetée de Gluma fonctionne dans le complexe de canalicule dentinaire par réaction avec les fluides de protéines pour former un joint physiologique à l’intérieur des tubules. Aucune couche de surface est formée, ce qui rend idéal Gluma pour une utilisation dans toutes les restaurations indirectes.

HIPAA – Les règles de confidentialité HIPAA, que les fournisseurs de soins de santé doivent se conformer à partir du 14 Avril 2003, font partie d’une large bande de la législation contenue dans la portabilité d’assurance maladie et Loi sur la responsabilité ou HIPAA, que le Congrès a adopté une loi en 1996.

Implant – un dispositif artificiel, généralement en un alliage métallique ou d’un matériau céramique, qui est implantée à l’intérieur de la mâchoire en tant que moyen pour attacher une couronne artificielle, prothèse, ou d’un pont.

Les quatre incisives – dents de devant appelées incisives centrales et latérales, situées dans les mâchoires supérieure et inférieure et servant à couper et à la déchirure Voyage dentaire alimentaire. Les incisives centrales sont les deux dents au milieu de la bouche et les incisives latérales sont à côté de l’incisive centrale, une de chaque côté.

bouchon de pâte à papier indirecte – Une procédure dans laquelle la pâte presque exposée est recouverte d’un pansement protecteur pour protéger la pulpe contre les blessures supplémentaires et pour favoriser la guérison et la réparation par la formation de dentine secondaire.

restauration indirecte – Restorations dans la terminologie dentaire se référer à la réparation des dents, comme les obturations; Cependant, il y a plusieurs façons de réparer les dents, en plus de garnitures. Plombages, qu’ils soient feuille d’or, d’argent / amalgame ou garnitures composites de couleur des dents sont tous placés directement dans les dents et sont remplies comme une procédure en continu – ce sont des restaurations directes. restaurations indirectes comprennent inlays, onlays et couronnes. Ces types de restaurations sont effectuées après que la dent a été façonnée (également appelé préparés), et sont cimentées ou collées dans une procédure séparée – ce sont des restaurations indirectes.

Inlay – un matériau solide et durable fait en dehors de la bouche utilisée pour remplacer une partie d’une dent (peut être métallique ou la couleur des dents) et est collée ou collée une fois qu’il est construit. Comparer à un remplissage qui est emballé dans la dent. Une incrustation est une restauration indirecte.

Laser à cavité de détection – Une diode laser fournit la lumière pulsée d’une onde de longueur définie qui est orientée sur la dent. Lorsque la lumière rencontre un changement de substance de la dent, elle stimule la lumière fluorescente d’une longueur d’onde différente test d’aptitude dentaire. Ceci se traduit par la pièce à main en un signal acoustique, et la longueur d’onde est ensuite évalué par un système électronique approprié.

anesthésie locale – L’injection donnée dans la bouche pour engourdir les zones où une dent ou d’une zone nécessite une procédure dentaire. Souvent appelé Novocain.

pont Maryland – Le nom qui est devenu synonyme avec toute résine lié prothèse partielle fixée (pont) dentaire 101. En règle générale, un pont Maryland ne nécessite pas autant de mise en forme pour les dents d’ancrage comme un pont classique.

Les métaux, classification de – Le noble système de classification de métal a été adopté comme une méthode plus précise des rapports différents alliages en dentisterie couramment utilisés dans les couronnes, bridges et les prothèses dentaires. Ces alliages contiennent des pourcentages variables de l’or, du palladium et / ou platine.

– Les grandes Molars dents dos, utilisées pour broyer les aliments sont considérés comme les plus grandes dents dans la bouche. Chez les adultes, il y a un total de douze molaires (y compris les quatre dents de sagesse, ou troisièmes molaires), trois sur chaque côté des mâchoires supérieure et inférieure. Idéalement, une bouche saine ne comprend pas habituellement les dents de sagesse.

Le protoxyde d’azote – Un mélange contrôlé de gaz d’azote et d’oxygène (N2O) qui est inhalé par la personne dans le but de diminuer la sensibilité à la douleur et / ou de l’anxiété pratique de cartographie dentaire. Également appelé gaz hilarant.

Novocaïne – Un nom générique pour les nombreux types d’anesthésiques utilisés dans l’injection dentaire, comme la xylocaïne, Lidocaïne, Novocain et d’autres anesthésiques locaux. Novocaïne n’a pas réellement été utilisé pendant des décennies. Voir "Aanesthetic locale."

Onlay – un matériau solide et durable fait en dehors de la bouche utilisée pour remplacer une partie d’une dent, comprenant un ou plusieurs points ou des cuspides de la dent, (peut être métallique ou la couleur des dents) et est collée ou collée une fois qu’il est construit. Comparer à un remplissage qui est emballé dans la dent. comparer également une incrustation, qui ne se substitue pas à un point de rebroussement. Un onlay est une restauration indirecte.

Orthodontie – Une branche spécialisée de la médecine dentaire qui corrige la malocclusion et restaure les dents à l’alignement et la fonction Exemples de création de graphiques dentaires. Il existe plusieurs types d’appareils différents utilisés dans Orthodontie, dont un est communément appelés accolades.

Overjet – Fait référence au chevauchement horizontal des dents. Tout le monde a un overjet, ce qui varie est de savoir combien. Une importante overjet est parfois appelée "mâle" les dents.

dentisterie pédiatrique – La branche spécialisée de la médecine dentaire qui traite uniquement avec le traitement des maladies dentaires des enfants des formes de représentation graphique dentaires. Aussi appelé pédodontie.

Les maladies parodontales – L’inflammation et l’infection des gencives, des ligaments, des os et d’autres tissus entourant les dents. La gingivite (gencives) et la parodontite (gencives et l’os) sont les deux formes principales de la maladie parodontale. Aussi appelée maladie des gencives ou pyorrhea.

poche parodontale – Un approfondissement anormale de la crevasse gingivale dentaire 1. Elle est due à la maladie et l’infection détruisent le ligament qui attache la gencive à la dent et l’os sous-jacent.

Plaque – Un film de matière collante contenant la salive, les particules alimentaires et les bactéries qui se fixe à la surface de la dent au-dessus et en dessous de la ligne des gencives. Quand à gauche sur la dent, il peut favoriser les maladies des gencives et la carie dentaire.

Prophylaxie – nettoyage des dents – la mise à l’échelle et la procédure de polissage effectuées pour éliminer le tartre, la plaque et les taches de la couronne des dents.

Prosthesis – Le terme technique pour une partie artificielle. Une prothèse partielle est appelée une prothèse amovible. Un pont est appelée une prothèse fixe.

Pâte à papier – La chambre creuse à l’intérieur de la couronne de la dent qui contient ses nerfs, les vaisseaux sanguins et du tissu conjonctif – souvent considéré comme synonyme de « nerf » de la dent.

Quadrant – Le terme dentaire pour la division des mâchoires en quatre parties rendez-vous dentaire ou le dentiste. Il y a quatre quarts de cercle dans la bouche. Deux supérieure et deux quarts de cercle inférieurs, les deux divisés sur la ligne médiane de la bouche.

Restauration – Tout matériau ou dispositif utilisé pour remplacer la structure de dent perdue (remplissage, inlay / onlay, couronne) ou pour remplacer une dent perdue ou dents (pont, les prothèses dentaires, complète ou partielle).

Retenue – Un appareil dentaire amovible, habituellement utilisé en orthodontie, qui maintient l’espace entre les dents ou maintient les dents dans une position fixe jusqu’à ce que l’os se solidifie autour d’elles. Aussi un terme technique pour l’ancre de pont ou butée.

remplissage rétrograde – Procédé de scellement du canal radiculaire par la préparation et le remplissage à partir de la pointe de la racine, généralement effectué à la fin d’une apicectomie.

Racine – La partie de la dent en dessous de la couronne, normalement enchâssé dans la machoire. Il est composé de dentinaire, comprend le canal radiculaire, et est couvert par cément.

Traitement de canal – Procédé de traitement d’une maladie ou d’une inflammation de la pulpe ou d’un canal radiculaire. Cela consiste à enlever la pulpe et le nerf de racine (s) et le remplissage du canal (s) avec un matériau approprié pour sceller de façon permanente.

Racine de rabotage – Le processus de détartrage et surfaçage (lissage) exposée au-dessus de la surface des racines et au-dessous de la gencive pour enlever tout le tartre et la plaque dentaire.

couronne en acier inoxydable – Une couronne métallique préfabriqué, en forme de dent, qui est utilisé pour couvrir temporairement une dent cariée sérieusement ou en panne. Utilisé le plus souvent sur les dents des enfants.

Le syndrome de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) – Les problèmes liés à l’articulation temporo-mandibulaire, impliquant généralement la douleur ou l’inconfort dans les articulations et les ligaments qui fixent la mâchoire inférieure au crâne ou dans les muscles utilisés pour la mastication.

Troisième molaire – Le dernier des trois molaires permanentes, également appelées dents de sagesse. Il y a quatre troisièmes molaires, deux dans la mâchoire inférieure et deux dans la mâchoire supérieure, un de chaque côté. Certaines personnes sont nées sans dents de sagesse, et pas tout le monde qui a des dents de sagesse a quatre d’entre eux.

Torus – Une élévation osseuse ou protubérance de l’os normal. emplacements habituels sont le milieu de la voûte du palais et sur la languette du côté de l’os de la mâchoire inférieure.

Placage – Matériau de remplissage artificiel, généralement en matière plastique, composite, ou en porcelaine, qui est utilisé pour fournir un revêtement esthétique sur toute la surface visible de la dent. Le plus souvent utilisé sur les dents avant.

Blanchissement – Causer les dents apparaissent plus lumineux en appliquant certains médicaments. Peut être fait à la maison application dentaire. Pas un traitement permanent, il dure six à douze mois, et est facilement maintenu ou retiré.

Rayons X – rayons X ont été découverts par le physicien Wilhem Conrad Röntgen, le 8 Novembre, 1895. rayons X est dérivé de l’allemand, X-strahl ("X" désignation inconnue, et le sens strahl "rayon ou du faisceau"). Aujourd’hui, les rayons X sont reconnus comme des outils de diagnostic importants pour visualiser les zones à l’intérieur des corps / objets qui sont par ailleurs indétectable. En dentisterie rayons X sont utilisés pour détecter des cavités, ainsi que pour l’examen de la structure maxillaire et entourant l’appui.